Skip to main content

. Myriam . Germain. .Titre. En attendant.

15,00

En août 2018, le viaduc de Gênes s’effondre ; ce drame reste entier dans nos mémoires.

Deux mères – Marianne et Claire – et leurs adolescentes respectives – Julie et Mila – en route pour les Cinq Terres, sont prisonnières de leur véhicule maintenu en équilibre sur l’un des piliers du viaduc. Face à une mort qui semble inéluctable, les passagères s’accrochent à l’espoir ténu d’un miracle. Le lecteur plonge dans le terrifiant huis clos de ces heures d’angoisse à vivre ensemble dans l’habitacle de ce cercueil de tôle, suspendu au-dessus d’un paysage apocalyptique. Ce temps éprouvant met en scène les liens d’amitié et les relations mères-filles.

Description

En août 2018, le viaduc de Gênes s’effondre ; ce drame reste entier dans nos mémoires.

Deux mères – Marianne et Claire – et leurs adolescentes respectives – Julie et Mila – en route pour les Cinq Terres, sont prisonnières de leur véhicule maintenu en équilibre sur l’un des piliers du viaduc. Face à une mort qui semble inéluctable, les passagères s’accrochent à l’espoir ténu d’un miracle. Le lecteur plonge dans le terrifiant huis clos de ces heures d’angoisse à vivre ensemble dans l’habitacle de ce cercueil de tôle, suspendu au-dessus d’un paysage apocalyptique. Ce temps éprouvant met en scène les liens d’amitié et les relations mères-filles.

– Maman ?

– Oui ?

– Je voudrais te dire que tu as été une chouette maman.

– Pourquoi parles-tu au passé, Julie ?

– Comment ça, au passé ?

– Tu dis que tu « as été » une chouette maman.

– Parce qu’on va mourir…

Au fil de cette attente oppressante à l’issue incertaine, Marianne interroge la vie, la mort, le couple, la Création, l’impuissance, la marche du monde. Dans un rapport inédit à l’espace et au temps, les mots se disent, ne se disent pas ou n’arrivent pas à se dire. Les éprouvés de l’une et de l’autre s’entrecroisent dans ce moment en suspens, jusqu’au dénouement. Embarqué par le rythme d’une narration dans l’urgence, le lecteur ne décroche pas de ce récit haletant qui confronte chacun à lui-même.

Myriam Germain exerce en tant que psychologue clinicienne et psychanalyste. Auteure d’ouvrages professionnels, elle a également publié un recueil de nouvelles et un roman sous un nom de plume.

Informations complémentaires

Poids 0.130 kg
Dimensions 2 × 15 × 21 cm
Facebook
Twitter
Instagram

Panier