Skip to main content

Schuller (Marie-Pascale) • Père, fille

5.00 out of 5 based on 1 customer rating
(1 avis lecteur)

13,00

« Père-Fille » est un livre en miroir. Le père cadre pimpant quadragénaire hyperactif dans le monde professionnel des années 1970, bascule brutalement dans le néant social. Il devient chômeur. Il est englouti dans la spirale descendante de la solitude, aussi éreintante que celle qui l’emprisonnait auparavant dans son travail. La fille, adolescente est spectatrice de cette histoire paternelle. En silence, elle souffre de ces ineffables solitudes. Ces épreuves et ces exclusions successives engendrent les expressions multiples de sa violence  brutalité d’un accident de moto, explosion d’une sensualité dans la kleptomanie. L’aboutissement de ce parcours initiatique lui permet de rétablir sa filiation.

Ces deux monologues intérieurs sont sensoriels. Seules des perceptions relatent les histoires décalées mais complémentaires d’un père et de sa fille.

Informations complémentaires

Poids 180 kg

1 avis pour Schuller (Marie-Pascale) • Père, fille

  1. Note 5 sur 5

    Anonyme

    J’ai aimé le style direct de Marie Pascale Schuller qui décrit avec le mot juste avec beaucoup de sensibilités et d’émotions. Comme dans une sonate, l’adagio du Père, l’allegro de la fille avec des points d’orgue et le rondo final de l’alchimie de la filiation. Merci Marie Pascale

Ajouter un avis

Panier