Le sarcophage des mutilés

Noté 5.00 sur 5 basé sur 1 notation client
(1 avis client)

14,00 Hors frais de livraison

Le sarcophage des mutilés

Natan un jeune homme doté de dons particuliers de voyance s’emporte contre Lissa, sa déesse et Lucius son ange gardien après avoir été un témoin inutile de la triste fin de l’écrivain YamboOuologuem. Cette non assistance à âme en détresse qu’il brandit pour justifier sa fronde décida Lissa à accéder à sa requête. Le jeune prodige fut alors le rare stratège à qui Solstice Amlon doit son élection à la Présidence de son pays, malgré tous les crimes qui l’accablèrent. Mais, pour son second mandat, le sang de Natan sera demandé. Le Sarcophage des mutilés nous offre une vision de l’Afrique subsaharienne entre la fin des années 1970 et aujourd’hui, oscillant entre le réel et l’imaginaire tant au niveau des personnages que des lieux. Un monde où se mêlent les vestiges du colonialisme, l’instabilité politique, les enjeux économiques pour mieux s’interroger sur l’identité de chaque être humain. Stephens Akploganest essayiste, biographe et romancier. Il a étudié la Philosophie à l’Université Cheikh AntaDiop à Dakar, la Psychologie à l’Institut Pontifical Jean-Paul II à Cotonou. Il fut journaliste au Quotidien l’Action et à Radio Immaculée Conception.

La version PDF est ici.

100 en stock

Catégorie : Étiquette :

Description

Le sarcophage des mutilés

Natan un jeune homme doté de dons particuliers de voyance s’emporte contre Lissa, sa déesse et Lucius son ange gardien après avoir été un témoin inutile de la triste fin de l’écrivain YamboOuologuem. Cette non assistance à âme en détresse qu’il brandit pour justifier sa fronde décida Lissa à accéder à sa requête. Le jeune prodige fut alors le rare stratège à qui Solstice Amlon doit son élection à la Présidence de son pays, malgré tous les crimes qui l’accablèrent. Mais, pour son second mandat, le sang de Natan sera demandé. Le Sarcophage des mutilés nous offre une vision de l’Afrique subsaharienne entre la fin des années 1970 et aujourd’hui, oscillant entre le réel et l’imaginaire tant au niveau des personnages que des lieux. Un monde où se mêlent les vestiges du colonialisme, l’instabilité politique, les enjeux économiques pour mieux s’interroger sur l’identité de chaque être humain. Stephens Akploganest essayiste, biographe et romancier. Il a étudié la Philosophie à l’Université Cheikh AntaDiop à Dakar, la Psychologie à l’Institut Pontifical Jean-Paul II à Cotonou. Il fut journaliste au Quotidien l’Action et à Radio Immaculée Conception.

La version PDF est ici.

Informations complémentaires

Poids 245 g

1 avis pour Le sarcophage des mutilés

  1. Note 5 sur 5

    Casimir Cocou

    Chronique d’une lecture passionnante

    Le 8 mars, paraît à Paris aux Editions LC. Le sarcophage des mutilés de l’écrivain Stephens Akplogan. Cet auteur qui a déjà signé plus d’une dizaine de parutions constituées d’essais, biographies et romans vient avec un roman à consonance historique. Le Sarcophage des mutilés est une peinture des travers du pouvoir politique, une collusion entre le vrai et le faux. Cette narration qui organise autour des données d’histoire des artifices espiègles conduit le lecteur dans l’entrebâillement de la vie qui est derrière nous, celle-là qui de main habile est cachée au peuple. Crimes rituels, arnaque d’Etat, vendetta, pharisaïsme, sensualisme, trafic d’influence… Le conflit virtuel entre l’imaginaire et le réalisme des personnages qui se juxtaposent avec la satire, le sarcasme, l’empathie qu’on retrouve dans cette condensation dramatique et biographique attise l’intérêt de cette lecture.

    Tout commence par un rêve comme il est de coutume chez Natan, jeune protégé de la déesse Lissa. Il assista impuissant depuis les milliers de kilomètres à la dernière nuit de l’écrivain YamboOuologuem sur terre. Il s’aperçoit que cet homme qui s’en allait ad patres était une victime de plus sur cette terre des mutilés. Cinquante années de douleurs, de passions silencieuses de Yambo qui coïncidaient avec l’ébranlement de Sali, ce pays à la fois réel et imaginaire frappé par un coup d’état ourdi au nom du néocolonialisme pour réfréner les ardeurs socialistes de son président OdiboKinta. Le voisin, le président Goran Métrédor Tchédarplus adversaire qu’ami l’offrit au Maître surinsistance de Jacques Troiquart pour servir d’exemple contre toute poussée libertaire dans cette Afrique nouvellement libérée.

    Le sarcophage des mutilés offre de contempler les intrigues politiques des lendemains des indépendances africaines. Des forces en présences aux factions idéologiques qui ont cours de 1968 à nos jours, on découvre les voies impénétrables de la démocratie sur notre continent. L’Afrique, cet appendice malheureux de la France avec l’aide de ses suppôts bradant les ressources de la communauté se vit dans ce roman à travers plusieurs tableaux. De Sali au Bénin en passant par le Tenga, les mutilés sont innombrables. L’évidence de la faillite de la démocratie sur nos terres a décidé le peuple à entrevoir la politique autrement. Dans ces draps de sang, de compromissions, et de perte de repères, le président béninois Solstice Amlon qui avala plusieurs démons pour se hisser au pouvoir se révéla être la grande bêtise de cette aventure démocratique. La révolte l’emporta. Les dieux prirent faits et causes pour les humains. Le règne des mutilateurs devait s’éteindre et il s’acheva.

    Casimir Cocou

    Présentateur Télé

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *