Publié le

Pionnières des soins

Pionnières des soins

Félicitations à notre auteure Marie-Pascale Schuller, qui en digne représentante des Pionnières des Soins, signe le coup de cœur du jury du Groupement des Ecrivains Médecins.

Qui sont-elles ? Qui allez-vous rencontrer ?
Des pionnières des soins infirmiers, des infirmières organisatrices de réseaux, des psychanalystes, des femmes médecins de spécialités variées : gynécologue, psychiatre, chirurgienne, pédiatre, soins palliatifs, pneumologue. Ces femmes ont osé. Célèbres en leur temps, l’histoire les a ensevelies, comme tant d’autres créatrices. Déterminées et courageuses, elles ont accompli leur destin et ouvert les portes pour les générations suivantes.
Chaque description de pionnière-soignante est accompagnée de portraits de pionnières contemporaines, dans un autre domaine d’activité.
Pour permettre aux lecteurs et lectrices de mieux les comprendre dans leur contexte historique et institutionnel, ces portraits sont précédés d’une partie didactique relatant l’histoire des femmes en France.

Marie-Pascale Schuller

Marie-Pascale Schuller est médecin spécialisée en pneumologie. Sa pratique médicale a été variée passant par l‘hôpital, la recherche fondamentale, la recherche appliquée, la médecine de précarité, l’évaluation scientifique et l’exercice plus classique en cabinet médical de ville.
Durant ses études, elle a appris sans réfléchir la dénomination des maladies. Beaucoup étaient identifiées par le patronyme de leurs découvreurs, conférant à ceux-ci une postérité par leur entrée dans les traités médicaux. Nommer les maladies par leurs seuls noms propres participe à la structure patriarcale de notre profession. L’importance des figures masculines est ancrée dans notre imaginaire collectif médical.
Dans l’histoire des soins, comme dans tant d’autres secteurs de l’histoire, les contributions des femmes ont sombré dans l’oubli et sont recouvertes par des images d’Épinal : infirmière vieille-fille dévouée jour et nuit ou infirmière aguicheuse au décolleté généreux. Leur contribution à l’histoire des soins n’est pas mise en valeur. L’histoire des femmes médecins est ignorée. L’auteure, dans son parcours féministe, a progressivement pris conscience de ces lacunes et a souhaité les combler.

Plusieurs conférences devant des publics médicaux et para-médicaux lui ont confirmé l’intérêt des soignantes, et même des soignants, à mieux connaître les pionnières dans l’histoire des soins. C’est ainsi qu’est né ce livre, avec une volonté didactique, comme un acte féministe d’appropriation par les femmes de leurs héroïnes.

Marie-Pascale Schuller est l’auteure d’un premier roman Père, Fille, publié en 2015 aux éditions LC., paru également sous forme de DVD audio interprété par l’auteure elle-même.

Laisser un commentaire